Une mosaïque de cultures… c’est aussi l’église

01 janvier 2019

Partant de la réalité de la métropole lyonnaise, l’auteur témoigne des diverses formes de cultes qui cohabitent dans un espace géographique restreint. Il montre comment on est passé, dans la pensée occidentale d’un modèle hégémonique à la valorisation de la diversité.

Sud-est de la métropole lyonnaise… Trois paroisses réformées ou luthéro-réformées regroupant 60 à 150 membres lors de leurs cultes. Dans la première, lecture de la Bible, prédication et chants sont en langue malgache bien que tous les paroissiens soient francophones, certains français et nés en France. La deuxième a un public plus mélangé, une majorité d'Européens dont un bon nombre de cheveux blancs, mais aussi des jeunes et des paroissiens d'autres origines géographiques : Afrique noire, Ma...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Roger-Michel Bory
Président du Conseil de la paroisse de l’est lyonnais
#mosaïque de cultures

Commentaires