Art contemporain et protestantisme

Vers un possible renouveau ?

01 septembre 2017

Jérôme Cottin s’intéresse depuis longtemps au dialogue entre l’art et la théologie. Il occupe d’ailleurs la seule chaire de théologie pratique protestante francophone consacrée à la question de l’image, à la Faculté de théologie protestante de Strasbourg. En relation avec des Églises, des théologiens et des artistes contemporains, il entrevoit la possibilité d’un dialogue nouveau et fécond entre les Églises protestantes et l’art contemporain.

Le protestantisme français, en particulier réformé, héritier des pensées de Zwingli et de Calvin, n’a pas donné naissance à de véritables courants de création artistique comme d’autres courants théologiques de la tradition chrétienne, catholique ou orthodoxe. De fait, le protestantisme français est marqué depuis ses origines par un iconoclasme profond, articulé de concert avec la vive critique de l’Église de Rome au 16e siècle. Le Grand Conseil, lorsqu’il vota l’adoption de la Réforme à Genèv...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Gérald MACHABERT,
journal Réveil

Commentaires